F.A.Q.

Foire aux questions :

Pourquoi des katanas ?

L’histoire est un petit peu “amusante”, je suis toujours en train de bricoler, d’essayer de créer des trucs. Un soir d’insomnie je me suis relevé à 2h du matin avec une idée : Puis-je créer un objet qui ressemble à un katana, qui soit beau, et cela avec du simple carton. Le soir même un premier prototype a été conçu, un autre le lendemain, et de fil en aiguille, je suis arrivé à un modèle que j’estime viable.

Cependant, cette idée est venu en grande partie parce que je travail actuellement sur une BD qui met en scène des samouraïs. Mes recherches m’ont menées à comprendre l’art et la manière de forger des lames japonaises, ce que j’ai trouvé fascinant.

En quoi sont fait les katanas ?

Ils sont fait en carton. Du carton gris ou carton kraft, compressé que l’on peu trouver par plaques dans des magasins de fournitures d’art. Il s’agit de carton qui peuvent servir de “sous-main”

Qui êtes vous ?

Je suis graphiste, illustrateur et bricoleur à mes heures. J’aime manier les images et les univers.

C’est quoi le défi derrière cette fabrication ?

Le défi consiste à réaliser un objet en apparence simple, avec un matériau abordable, mais en évoquant et adaptant les méthodes de fabrication traditionnelles, de la forge à la découpe. Par exemple, les katanas en carton que je fabrique ont plusieurs éléments à l’intérieur de la lame, disposés afin de les rendre souples et solides. De prototypes en prototypes, j’ai beaucoup appris et peaufiné mes techniques.

Je pourrais les faire moi-même ?

Vous pourriez.

Alors pourquoi je ne le fait pas ?

Parce que de mon coté j’en ai déjà réalisé plusieurs, j’ai peaufiné ma manière de faire, conçu, modélisé et inventé chacun des éléments qui composent l’objet.
Si vous voulez tenter l’expérience, je vous invite à vous lancer, cependant c’est long et couteux en matériaux lorsque l’on commet des erreurs.

Pourquoi les pièces sont-elles numérotés ?

À mesure que je les façonne, je m’améliore. Si les pièces aux numéros les plus “bas” sont les plus anciennes et donc les plus brutes, celles aux numéros les plus hauts sont les plus récentes et les plus fines.

Il est donc préférable pour moi d’attendre ?

À votre guise, mais je ne ferais pas ça toute ma vie, il y aura un moment ou la production s’arrêtera.
De plus, tout dépend de ce que vous cherchez, un objet brut est parfois aussi “poétique” qu’un objet poli.

Pourquoi le prix est il si cher ? Si peu cher ?

Le prix est calculé en fonction du coût des matériaux, mais aussi du temps de façonnage et de mes frais. Il a cependant été pensé afin que l’objet reste accessible à qui voudrait l’acheter.
En d’autres termes : le produit est vendu à un prix bien en dessous de ce que devrait coûter ce qui reste un objet d’art, unique, façonné à la main.

À quelle fréquence produisez-vous les katanas ?

Il m’est possible d’en faire un par semaine si tout se passe bien.

Quelle est l’utilité de ces katanas ?

Il n’ont pas vocation à être utiles. Il s’agit d’objets de décoration ou d’apparat.

Peut on se battre avec les katanas ?

Je le déconseille, ils sont fait en carton et sont de fait, assez fragiles.

Qui a conçu ces katanas ?

Je les ai conçu seul en m’inspirant de techniques glanées au cours de mes recherches. J’essaye de m’approcher au mieux des technique traditionnelle de forge nippone (du moins de ce que je sais et comprends) et tente de les adapter aux matériaux)

J’ai fait une utilisation des katana issus de CARDBOARD TATARA qui m’a attiré des problèmes, que pouvez vous faire ?

Je ne suis pas responsable de l’utilisation que vous faites de ces objets. Je ne peux que vous conseiller des les utiliser en tant qu’objets de décoration.

Puis-je porter mon katana dans la rue ?

Je le déconseille. Je me suis moi-même fait arrêter et contrôler par la Police alors que j’en transportais un. C’est pourquoi les katanas sont tous fournis avec un tissu afin de les envelopper.

Est-ce de l’appropriation culturelle ?

Il est possible que l’on soit sur un cas d’appropriation culturelle. Cependant, le katana est extrêmement répandu dans la culture populaire et les modèles proposés sur ce site, si ils sont inspirés des techniques nippones, ils sont essentiellement inventés à partir de l’univers de la bande dessinée que j’écris.

Que signifie “Epilost” ?

Cela ne signifie rien, il s’agit simplement de mon pseudonyme, vous pourrez trouver d’autre de mes travaux grâce à ce nom sur Facebook, Twitter et Instagram

Que signifie “Cardboard Tatara ?”

Le “cardboard” est simplement l’appellation anglaise du carton que j’utilise. Quant à “Tatara” il s’agit d’un mot nippon qui désigne le bas-fourneau dans lequel est fondu le Tamahagane, l’acier à l’origine de la fabrication des katanas.

Qui est l’auteur des dessins présent sur le site CARDBOARD TATARA et sur les katanas ?

C’est moi, j’en suis l’auteur.

Qui est l’auteur des photos présentes sur le site ?

Il s’agit d’un ami, Romain Lemaitre.
Son travail est visible en cliquant sur ce lien

Qui sont les modèles présents sur les photos que l’on peu voir sur ce site ?

Il s’agit de Gwendoline Chatel, Clément Guerouazel, et moi même.
Le portfolio de Gwendoline est visible sur ce lien

Où se situe le lieu que l’ont peu voir sur les photos présentes sur le site ?

Ce lieu est un spot d’urbex assez dangereux qui est de plus en plus dégradé. Je n’en donnerais pas la localisation, inutile d’insister.

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0