CARBOARD TATARA

Le concept

Parce que la création de bande dessinée nécessite de la recherche et des connaissance, une nuit d’insomnie fut à l’origine d’un premier prototype de Katana réalisé carton tout en tentant de s’approcher au maximum des techniques traditionnelles en les adaptant au matériaux.

Il en résulte un objet de décoration esthétique, à l’aspect brut mais façonné avec soin le tout avec une esthétique reconnaissable. L’idée est de créer une multitude d’éléments associable les uns avec les autres afin de donner une pièce unique.

Les différents éléments

La lame

Les lames de CARDBOARD TATARA sont longues de 70 cm environ et sont toutes réalisées par un assemblage de six pièces. Trois d’entre elles constituent constituent le cœur et sont disposées de manière à maintenir souplesse et solidité. Les autres concernent l’enveloppe extérieur de l’objet

Saya

Les fourreaux sont rendus solides par une (toute récente) jointure faite en impression 3D. Ils arborent divers motifs extérieur personnalisables.

La tsuba

La Tsuba est la garde du katana, elle peu comporter différentes formes et diffèrent motif à adapter aux envie de son propriétaire

La Tsuka

Les poignée des katana de CARDBOARD TATARA mesurent une vingtaine de centimètres, elles comportent un revêtement de cuir ou de tissus ainsi qu’un tressage traditionnel.

Les Menukis

Les menukis sont des ornements faisant office de « porte bonheur » ou d’emplacement marquant la position des doigts pour une bonne tenue de l’arme. Certains ont des motifs floraux tandis que d’autres présentent des scènes ou des objets mystérieux. Les menukis sont fichés dans la poignée, à l’intérieur du tressage.

Habaki, fushi et Kashira Gane

Ces trois pièces qui constituent respectivement : « la goupille de fermeture » du katana, une bague ornementale et la terminaison de la poignée sont réalisées en impression 3D pour plus de solidité.

Ornements

Afin de personnaliser au mieux les katana, il est possible de leur affubler divers ornements afin qu’il reflètent la personnalité de leur porteur

Kamon

Issu du lore de SOULSSEEKERS, les emblèmes familiaux présent sur les katanas apportent une touche d’authenticité sans usurper les insignes existants encore aujourd’hui